La dyslexie phonologique, la dyslexie de surface et la dyslexie mixte

 In Dyslexie

La dyslexie fait partie de la grande famille des troubles d’apprentissage; il s’agit en fait d’un trouble d’apprentissage du langage écrit.

Les enfants dyslexiques ne sont pas moins intelligents que les autres ni moins stimulés; ils ont une difficulté physiologique qui fait en sorte que l’apprentissage de la lecture et de l’écriture sont de véritables défis. S’ils ne reçoivent pas une aide appropriée d’un orthophoniste ou d’un orthopédagogue, la dyslexie peut mener à des troubles d’apprentissages de plus en plus sévères, à des échecs scolaires répétitifs et au désintérêt envers l’école.

Il existe trois types de dyslexie : la dyslexie phonologique, la dyslexie de surface et la dyslexie mixte.

La dyslexie phonologique

La dyslexie phonologique correspond à la difficulté à déchiffrer les mots due à une mauvaise compréhension de l’assemblage des lettres et groupes de lettres (graphème/phonème).

La dyslexie de surface

Pour certains enfants, la difficulté est plutôt au niveau lexical, dans la reconnaissance des mots dans leur ensemble. C’est ce qu’on appelle la dyslexie de surface. L’enfant reconnaît la forme du mot, mais il n’arrive pas à automatiser sa lecture, car sa difficulté réside dans la mémorisation de la forme visuelle des mots et la prononciation associée.

La dyslexie mixte

La dyslexie mixte correspond à la combinaison d’une dyslexie phonologique et d’une dyslexie de surface.

Et l’écriture dans tout ça? Parlons de la dysorthographie.

Un enfant dyslexique a de la difficulté à lire, mais il a aussi de la misère à écrire. C’est ce qu’on appelle la dysorthographie. Selon le type de dyslexie, la transposition à l’écrit diffère un peu, mais les difficultés ressemblent au problème à l’oral. Alors que le dyslexique phonologique fera des erreurs phonétiquement improbables (le mot écrit ne correspond pas au mot parlé), le dyslexique de surface aura plutôt tendance à écrire au son. Le mot est mal orthographié, mais il est correct d’un point de vue phonétique. Le dyslexique mixte mélange les deux difficultés, ce qui le rend encore plus vulnérable aux erreurs.

Exemples :

« Je neveu pas premier lèchent » (Je ne veux pas promener le chien) = Dyslexie phonologique/mixte, il y a un mauvais assemblage des sons et des lettres.

« Le messieu a dé grand moustach » = Dyslexique de surface, mauvaise orthographe, mais les sons sont bien divisés.

Le diagnostic de dyslexie ne s’établit généralement qu’après 18 mois d’apprentissage de la lecture et de l’écriture, mais comme il s’accompagne souvent de troubles du langage parlé, il est possible d’intervenir dès les premiers soupçons. Le mieux est de rencontrer un orthophoniste, spécialiste du langage, qui pourra évaluer l’enfant et déterminer un plan d’action pour l’aider dans son cheminement scolaire.

Serespro offre des services privés en orthopédagogie à Montréal pour enfant dyslexique et des suivis en orthophonie à Montréal. Contactez-nous dès maintenant!