L’ergothérapie pour l’enfant avec un retard de développement moteur

 In Ergothérapie

Le travail de l’ergothérapeute en pédiatrie vise à maximiser le potentiel de l’enfant qui présente un retard de développement moteur – que ce soit pour la motricité fine, la motricité globale ou les deux –, et ce, afin d’aider l’enfant à atteindre un niveau d’autonomie satisfaisant.

L’ergothérapeute travaille soit dans un bureau ou dans les milieux de vie de l’enfant (maison, garderie, école) et le jeu est son principal moyen d’intervention, car celui-ci permet de maintenir le niveau d’intérêt tout au long des rencontres et d’aborder différents types d’activités motrices.

Le suivi professionnel en ergothérapie

Pour bien comprendre les difficultés de l’enfant, ses limites et les obstacles auxquels il est confronté, l’ergothérapeute commence toujours par une évaluation. Il fait passer des tests, questionne les parents et observe les habiletés motrices, la perception sensorielle (vision, toucher, etc.) et les capacités cognitives de l’enfant.

Dans ses interventions, l’ergothérapeute emploie différentes techniques spécialisées pour aider et accompagner l’enfant dans son développement. Il structure chaque rencontre de manière à ce que ce dernier ait du plaisir dans la réalisation d’activités qui le rendront fonctionnel au quotidien. Par exemple, l’ergothérapeute peut suggérer de s’amuser avec des déguisements qui demandent de boutonner une chemise ou de lacer des souliers, inviter l’enfant à jouer à des jeux qui impliquent de l’écriture ou la manipulation de petites pièces, etc.

Dans certains cas, l’ergothérapeute peut aussi proposer aux parents de se procurer du matériel adapté aux besoins de l’enfant ou, moins fréquemment, d’apporter certaines modifications à l’environnement de l’enfant.

Consulter en ergothérapie

Il n’y a pas d’âge pour consulter en ergothérapie. Plus le problème est identifié et traité tôt, moins il risque de se transformer en un retard lourd de conséquences. Si vous vous inquiétez du développement moteur de votre enfant, n’hésitez pas consulter son médecin ou à le faire directement évaluer en ergothérapie un service offert chez Serespro.

La plupart des cas de consultation en ergothérapie pédiatrique concernent les troubles de la motricité fine, particulièrement sollicitée à partir du moment où l’enfant débute son parcours scolaire. L’école demande d’être autonome dans l’habillage et déshabillage, dans le laçage des souliers, dans l’ouverture et la fermeture du sac d’école, etc. On s’attend à ce que l’enfant soit capable de bien tenir un crayon, de découper, de manipuler l’efface, etc. C’est souvent à ce moment que le retard devient apparent et que les maladresses ont des conséquences sur le quotidien de l’enfant.

Voilà une raison importante de consulter dès les premiers soupçons.