Mon enfant vit de l’anxiété à l’école, que faire?

 In Psychologie

Avec la rentrée scolaire qui arrive, plusieurs enfants sont confrontés à un sentiment d’angoisse et parfois même, ils développent de l’anxiété face à l’école, que ce soit à la rentrée ou en cours d’année. Comme parent, il est normal et adéquat de se questionner sur les comportements et les réactions de notre enfant face à l’école. Voici quelques pistes pour vous aider.

Signes d’anxiété de l’enfant par rapport à l’école

Si vous soupçonnez votre enfant de vivre une trop grande angoisse scolaire, la meilleure chose est d’observer les changements dans son comportement:

  • L’enfant mange moins ou mange plus;
  • Il souffre d’insomnie ou fait des cauchemars;
  • Il éprouve des malaises physiques : mal de tête, maux de ventre, nausées;
  • Il repousse volontairement le moment du départ à l’école;
  • Son humeur est changeante;
  • Il refuse de parler de l’école ou, au contraire, il en parle sans arrêt, mais sans éprouver de plaisir;
  • Il semble triste, renfermé et s’isole.

Comment aider mon enfant à réduire son stress face à l’école?

Si le stress de votre enfant se manifeste principalement à la rentrée scolaire, vous pouvez l’aider en diminuant le plus possible les éléments inconnus. Il a besoin de se créer des repères pour se sentir plus à l’aise et diminuer son angoisse. Par exemple, vous pouvez faire le trajet qui sépare la maison de l’école avec lui et regarder des photos de l’école sur Internet. S’il a des frères et sœurs plus vieux, ou encore un ami qui fréquente le même établissement, il pourrait être accompagné dans les premières journées pour l’aider à se sécuriser.

Aidez-le à verbaliser ses craintes et ses appréhensions, prenez le temps de l’écouter et ne minimisez pas ce qu’il vous exprime. Si l’anxiété se présente en cours d’année ou persiste même après la rentrée, rencontrez son enseignant et vérifiez comment se comporte votre enfant, s’il socialise avec les autres élèves ou s’il a plutôt tendance à s’isoler, s’il participe en classe et la façon dont il se comporte. Cela vous permettra d’avoir une vision plus globale de la situation.

Vous pouvez aider votre enfant à mieux gérer son stress en établissant une routine stable à la maison qui intègre des périodes de devoirs, mais aussi des moments de jeu et de repos. Ayez des attentes réalistes face à ses résultats scolaires et félicitez-le pour ses efforts plutôt que pour ses résultats. Incitez-le aussi à vivre des moments de détente (respiration, musique douce) et soyez toujours à l’écoute.

Vivre un stress chez l’enfant peut avoir des répercussions importantes dans sa vie et dans ses relations interpersonnelles. L’angoisse vécue à l’école par un enfant ne doit pas être banalisée. Si vous sentez que la situation ne s’améliore pas ou si vous avez l’impression de ne pas être en mesure de l’aider davantage, n’hésitez surtout pas à consulter. Des professionnels de l’accompagnement et de l’intégration scolaire chez Serespro pourront vous guider et offrir des outils à votre enfant pour réduire son stress.